Colorectal Cancer Association of Canada - CCAC
Home

Nouvelles et ressources > Nouvelles  

03/03/17

Cancer colorectal : pourquoi il est indispensable de se faire dépister

Mars est le mois de la sensibilisation au cancer colorectal. Une occasion pour l’Institut national du cancer (INCa) de rappeler l’importance du dépistage qui permet de sauver les patients, s’ils le font à temps.

« Mars bleu », le mois de la sensibilisation au cancer colorectal

On n’aime pas l’idée d’aller se faire dépister d’une maladie mais dans le cas du cancer colorectal, ce dépistage est capital, car il peut sauver la vie. C’est sur ce thème que l’Institut national du cancer a souhaité insister à l’occasion de « Mars bleu », le mois de la sensibilisation au cancer colorectal. Ce cancer est encore trop meurtrier (18 000 décès par an), pourtant quand il est détecté à temps, il se guérit dans 90 % des cas.

Sont concernés en priorité les hommes et les femmes de plus de 50 ans. « Un tiers des malades attend plus de 6 mois après l’apparition de symptômes spécifiques à ce cancer avant de consulter », déplore l’INCa. Si vous ressentez de la fatigue, des douleurs abdominales, des troubles digestifs ou si vous avez détecté des traces de sang dans vos selles, n’hésitez pas à en parler à votre médecin qui vous remettra un test.

Un test de dépistage gratuit et très simple à utiliser

Ce test est très simple d’utilisation et est pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie. Certes, ce n’est pas très ragoutant, car vous devrez prélever un échantillon de vos selles, mais si cela peut vous sauver la vie, il ne faut pas hésiter un instant. Vous enverrez ensuite cet échantillon au laboratoire de biologie médicale dont l’adresse sera indiquée sur l’enveloppe T fournie avec le test.

Si ce test est positif, cela ne voudra pas dire automatiquement que vous avez un cancer. En revanche pour être certain de ne prendre aucun risque, une coloscopie vous sera proposée afin d’enlever le polype (tumeur bénigne) avant qu’il ne se transforme en cancer. Au total, seule une personne sur 10 se voit diagnostiquer d’un cancer à la suite d’une coloscopie. Retenez que ce dépistage doit être réalisé tous les deux ans, entre 50 et 75 ans.

Marine Rondot


Bookmark and Share

Source: http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=depistage-cancer-colorectal-test-echantillon-selles